UA-49364818-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le stratovolcan des monts Dore a une forme de cône surbaissé ; il mesure 35km

du nord au sud et 16km d’est en ouest. Il a émis au cours de son histoire qui s’étale

sur 4 MA, près de 200km3 de produits volcaniques.

On distingue plusieurs phases que notre itinéraire a permis d’appréhender.

+++ de la phase 1 (miocène, -18 à – 3Ma) on a pu voir le culot basaltique sur lequel

est bâti le château de Murol (ph1) et le diatrème de la dent du Marais qui est un

maar érodé dont il ne reste que la cheminée bréchique = diatrème(ph2).

Une bonne partie de ce diatrème a comblé la moitié du lac Chambon au

cours d’un glissement de terrain au Würm récent (-10 000 ans).

(ph3 de quelques blocs isolés).

+++ de -3 à -1,4MA (phase2) de fortes éruptions vidangent la chambre magmatique qui va s’effondrer, formant une grande caldeira. De puissants nuages de ponces (ph4) sont dispersés sur 100km2 et un lac occupe le fond de la caldeira.

Voici une faille bordière de la caldeira (ph5). Le miroir de cette faille est marqué par des escaliers bien visibles qui indiquent  un jeu normal de cette faille (ph6).

Les eaux thermales empruntent ces failles pour remonter chauffées à 54°C et chargées de sels minéraux (chlore, bicarbonate, sodium, arsenic) (ph7)

Ce bloc de cinérites constitué de fines couches ou lamines renferme des débris de fossiles végétaux ; c’est un sédiment déposé dans le lac post-caldeira (ph8).

L’éruption n’étant pas terminée, il y a intrusion de dômes de lave visqueuse autour de la caldeira:

    +Dôme de rhyolite de la Gacherie 2,5MA, lave très visqueuse qui dégaze mal. On voit un litage, un rubannement dû à la lave se frayant un passage lors d’explosions violentes (ph9).

On peut  y trouver une lave particulière, la perlite de rhyolite (ph9bis). Enrichie en eau, la pâte est dévitrifiée en sphérolites à cristallites de tridymite (quartz) et anorthose (feldspath sodique).

    +Dôme de phonolite de la carrière Monneron 2,5MA, traversé par une faille bordière de la caldeira injectée de trachyte (ph10).

    +Stratovolcan de la Banne d’Ordanche, 2MA,  avec son basalte demi deuil (ph11).

    +Stratovolcan de l’Aiguiller avec coulée d’ordanchite. Un écroulement de flanc l’a en partie démoli ; Roche Sanadoire ,2,1Ma, et Roche Tuilière 1,85MA,  dômes de phonolites en font partie (ph12).

+++ après une période calme de 500 000 ans, une autre phase (n°3) débute au sud.

De 720 000 ans à 580 000 ans naît un stratovolcan dont le toit de la chambre magmatique va, lui aussi, s’effondrer provoquant la formation d’une caldeira plus petite, cachée par les éruptions suivantes.

Outre les nuées de ponces (ph13), on a pu voir le stratovolcan du Sancy 300 à 250 000 ans, dôme de Sancyite,  une des sources de la Dordogne -cascade de la Dore (ph14) , le Capucin 790 000  ans et  le roc de Cuzeau, dômes de phonolite (ph15).

L’érosion glaciaire a disséqué ce grand stratovolcan.

+++  enfin, entre 15 000 et 7000 ans, un groupe de volcans (phase4) dispersés voit le jour.

Ainsi le volcan du Tartaret (12 à 15 000 ans)  au milieu de la vallée de la couze Chambon qui forme un lac à  l’arrière du volcan, lac à moitié comblé par un glissement de terrain issu de la dent du Marais (ph16).

   Le puy de Montchal avec ses 3 coulées de basalte et le Pavin, maar  aujourd’hui plein d’eau, qui a percé une coulée du Montchal il y a 7000 ans. C’est la dernière activité volcanique de cette zone volcanique et du massif central (ph17).

Sous les Monts Dore, il y a 2 réservoirs pour un même magma initial

Un réservoir profond qui donne une série sous saturée :

Basalte, basalte demi deuil, ordanchite, phonolite.

Un réservoir plus superficiel, contaminé par le granite de la croûte qui donne une série saturée :

Basalte, doréite, sancyite, rhyolite.

Ce sont des noms locaux, qui correspondent à basaltes, mugéarites,  benmoréites et rhyolites de la lignée alcaline.

 

3 photos pour résumer ce qu’on a vu.

 

Galerie d'images