UA-49364818-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le pli de Mirabeau est un pli en genou déversé vers le NE bien visible depuis la rive droite. Il est localisé sur une rampe révélée par sondage.(photo rive gauche).

C’est une montagne à facettes : 2 surfaces d’érosion sont bien visibles du Nord (ph facettes).

C’est  un pli vrillé, isolé de Vautubière par la zone du plateau de Bèdes.(ph vue du sud).

La vue de la rive droite au niveau du pont nous révèle un pli fortement érodé. 2 ravins cachent 2 failles verticales qui isolent le cœur oxfordien des flancs tithoniens dont l’un est bien verticalisé au nord.(ph-rive droite).

Un peu plus en amont du pont, cette même rive  droite montre l’inclinaison vers le Nord de la surface d’érosion tortonienne suite à une phase tectonique plus récente (pontien)

et la surface d'érosion glaciaire datée du Riss (200 000 ans env), débarrassée de ses sédiments par les crues successives de la Durance, sur laquelle est bâtie la chapelle Ste Madeleine.(ph-pli en amont).

 

Creusement de la clue de Mirabeau : en rive droite, la surface d’érosion tortonienne est à 520 m d’altitude et en rive gauche à 430m seulement. On peut donc estimer son altitude à 480m au dessus de la Durance soit 250m au dessus de son lit actuel qui est à 230m d’altitude.(ph.vue du sud).

Le fond du canyon messinien (sondage) est 150m plus bas (soit 80m d’altitude). Donc, au messinien, le canyon était profond de 250m + 150m = 400m et même de 450m en tenant compte de l’ablation du tortonien par érosion (le tortonien a environ 50m d’épaisseur). Donc, le canyon messinien était profond de 450m au droit de la clue de Mirabeau.

Combien d’épisodes dans le creusement du canyon ?  Pour répondre à cette question, il faut utiliser le sondage de Cadenet.la profondeur du canyon y est de 300m.(ph coupe1).

Donc, en amont, il ne saurait être supérieur à 300m, sinon, il y aurait contre-pente. Il s’ensuit que le canyon du pont de Mirabeau s’est creusé de 150m environ au tortonien et d’environ 300m au messinien.

Donc, 2 étapes dans le creusement du canyon.

Des études récentes (profils électriques) ont montré qu’au niveau d’Oraison (au nord), la profondeur du canyon messinien pourrait être de 430m environ. (ph.coupe2).

Dans ce cas, le fond du canyon aurait une pente nulle. Quand on sait que la Durance est un vrai torrent à pente forte, on peut se poser une question : «est-ce que le sondage du pont de Mirabeau a bien atteint le fond du canyon ?».

Encart 1 :

Au messinien (6MA à 5,3MA), le détroit de Gibraltar se ferme. Le niveau de la méditerranée s’abaisse alors de 2000m environ par évaporation. Les énormes quantités de sel qui se déposent dans certaines zones en témoignent. Les fleuves creusent alors de profonds canyons pour établir leur nouveau profil d’équilibre (ex canyon du Var, du Rhône, de la Durance). Au début du pliocène le détroit s’ouvre et la méditerranée se remplit à nouveau, envahit les vallées formant des rias. La ria du Rhône remonte jusqu’à Lyon, la ria de la Durance probablement jusque vers Digne.

Encart 2:

échelle stratigraphique. (ph-légende carte de Pertuis).

   

Galerie d'images