UA-49364818-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le bassin de Sault-Aurel (84) est un fossé tectonique oligocène. Il a la même origine que les autres bassins oligocènes .

Il est donc limité par des failles normales.  La seule qui soit bien visible, bien dégagée se trouve à l’entrée des gorges de la Nesque, après avoir dépassé le petit village de Monieux.

l'exploitation de l'éboulis cryoclastique (roches brisées par la succession gel-dégel) a dégagé le miroir de  la faille.

Encart 1 :  faille normale.(ph-schéma).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sisteron (04) et sa clue entaillée dans les roches du Jurassique.(ph la Baume). La structure géologique se comprend mieux si on prend la petite route qui monte vers la citadelle et se poursuit vers le hameau des Combes  où est prise la photo (ph des combes).

Il s'agit du flanc inverse d'un pli en genou dont la charnière est complètement érodée.

Le défilé de Pierre Ecrite passe dans le synclinal de Chardavon qui jouxte le flanc normal du pli érodé (ph sisteron1).

Encart 2: pli anticlinal et synclinal. (ph-animation pli).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Ginasservis (83). Le miroir d'une importante faille normale (ph 1 et 2) a été dégagé par le propriétaire d'une villa bâtie sur la brèche de faille, au dessus du miroir (ph 3 et 4). Cette faille NNO-SSE disloque le synclinal de Ginasservis; de part et d'autre on a des terrains du jurassique et du tertiaire.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

slump:

 

Un slump résulte du glissement gravitaire d’un  sédiment pas encore complètement transformé en roche, sur une distance assez courte ; de ce fait, il n’est pas disloqué et présente des segments de strates très déformés  enchevêtrés. La cause est due à une déstabilisation des sédiments dans un bassin en voie d’extension, déstabilisation causée le plus souvent par le jeu d’une faille normale lors d'un séisme.

Quelques photos de slumps vus au cours de nos sorties.

Ph1. Cassis, pointe Corton, côté plage de l’arène (13). Slump dans les calcaires marneux,  cénomanien du  bassin sud provençal.

Ph2. Autre slump au même endroit.

Ph3.Baronnies (05), D994 entre Montclus et l’Epine (synclinal de Rosans). Slump dans les calcaires barrémiens du bassin vocontien.

Ph4. Montagne d’Aujour. Face à la ferme du FaÏ (commune Le Saix-05) slumps dans le kimméridgien  du bassin vocontien, juste sous la falaise tithonienne.

Ph5.en montant par la piste sur la crête du Chalmel (05-près de Vitrolles et Barcillonnette) très beaux slumps dans les marno-calcaires hauteriviens du bassin vocontien.

Ph6. Crête du Chalmel, côté sud. Plusieurs zones de slumps (4) marquent les instabilités liées à l’ouverture du bassin vocontien à l’hauterivien.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Galerie d'images