UA-49364818-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Plis et chevauchements autres que ceux qui sont décrits dans les articles du menu, mais, vus au cours de nos sorties.

Anticlinal et synclinal : -ph schéma de pli.

       + Anticlinal éventré de Séderon (26-baronnies)-ph 1 et 2.

Anticlinal dont la charnière (tithonienne) érodée a laissé prise à l’érosion sur des terrains plus anciens mais peu compétents (terres noires du jurassique).

Il est, de plus, percé perpendiculairement  à son axe en cluse par la Méouge.

         +Synclinal de St Genis (05- baronnies)-ph 3 et 4.

Synclinal dont les 2 anticlinaux de part et d’autre ont été fortement érodés ; de ce fait, il y a inversion de relief et on a un synclinal perché.

         +Petite Ceüse  (05): ph 5.

Anticlinal renversé (couches les plus jeunes sous les couches plus âgées) et affecté de replis soulignés par la corniche de calcaires tithoniens ; le tout chevauchant des terrains du jurassique supérieur de l’écaille de Barcillonnette.

Chevauchement :

 Mouvement tectonique conduisant un ensemble de terrains à en recouvrir un autre par l’intermédiaire d’un contact anormal (surface de chevauchement).

La couche “savon“ sur laquelle se fait le déplacement de l’unité supérieure est constituée de gypse triasique ou de marnes (en particulier du crétacé inférieur en Provence).

        + Nappe de digne (chevauchement supérieur à 1 km) près de La Motte du Caire (04)

Les terrains très épais du jurassique inférieur, passent sur des terrains du crétacé inférieur –ph 6.

Une couche de gypse du trias joue le rôle de couche “savon“. Elle est très déformée et certaines parties sont transformées en cargneule –ph7.

       + Chevauchement de la chaîne de l’Etoile non loin des Pennes Mirabeau (13).

Les terrains du jurassique chevauchent des terrains crétacés ; une couche marneuse joue le rôle de couche “savon “ -ph 8.

        + Arc de Nice à la pointe Cabuel (06)- ph 9.

Les calcaires tithoniens chevauchent  vers le sud-ouest  les marnes à glauconie du crétacé inférieur qui reposent sur des calcaires berriasiens. Des failles normales  postérieures, affectent le bloc chevauchant –ph 10.

Parfois on a une succession de chevauchements.

        +Exemples écailles entre  Barcillonnette et La Saulce (05) – ph 11.

Galerie d'images